Marinière Ottobre

Je suis tombée par hasard sur ce tissu que je trouve magnifique. J’ai failli m’en faire un T-shirt mais l’appel de la couture pour petit a été plus fort (et j’ai déjà deux t-shirt rayés donc bon.) Un classique simple, intemporel que j’adore avec juste la petite touche apportée par ce tissu original.

Patron: T-shirt N°12, manches 3/4, taille 80 du Ottobre été 3/2011. Autres versions qui ne nous rajeunissent pas et

Tissu: Jersey rayé que j’adore, Lebenskleidung

Modification: Manches rallongées

Difficulté: Rien de particulier

Basile Nième du nom

J’ai ressorti un des mes patrons fétiches. Il dormait depuis trop longtemps sur mes étagères, j’ai nommé celui de la salopette Basile!

Je l’ai cousu un bon nombre de fois pour ma mini devenue grande et pour d’autres enfants, mes préférées étant celle-ci et celle-ci. Voici la première pour mon mini. Simple. Efficace. J’aime toujours autant

Patron: Basile, Citronille taille 12/18mois

Tissus: Jean des Coupons Saint Pierre, Coton triangles de Mondial Tissus et boutons en metal chiné sur un marché aux puces.

Modifications: Comme mes précédentes versions, simplifiée au possible: Plus aucune patte de boutonnage

Difficulté: Rien de particulier. Modèle simple et très accessible pour débutante dans cette version simplifiée. Idéal pour commencer à coudre pour bébé

Pinterest Fail, ou presque

J’ai longtemps hésité à acheter un patron de sarouel, alors que je pourrais probablement en dessiner un toute seule comme une grande, mais bon. Finalement, j’ai trouvé ce modéle gratuit sur le net et je me suis lancée. Il est sympa vous me diriez, enfin je me disais, mais j’ai un peu tapé à côté  niveau taille malheureusement. J’ai choisi la taille 12 mois et j’ai laissé 1cm de marge de couture mais les chevilles sont trop étroites….et le pantalon est presque juste. Bon on peut le mettre mais c’est un peu galère, la dernière chose que je souhaite pour habiller le mini, ce qui n’est déjà pas une mince affaire à la base.

 

Patron: gratuit trouvé ici

Tissu: Jean des Coupons Saint Pierre

Une couture un peu pour rien quoi. Bon, je remets à plus tard, je partirai sur du 2 ans, ca devrait aller. Ou alors j’en profite pour me mettre enfin à dessiner mon sarouel parfait!

Le début de la suite

J’étais vraiment tenté de titrer avec le jeu de mot « le début de la sweat » mais j’ai eu peur du flop.heum.

Bref. J’ai tellement aimé mes minis sweats (encore et toujours portés) que j’ai voulu rempilé et prendre de l’avance pour les mois à venir!

Patron: Ottobre Eté 03/2018 Strawberry Icecream, t.80

Modification: Comme les deux premiers je n’ai pas mis d’elastique à la base, j’ai un peu modifié la base du dos et fait un ourlet simple à la recouvreuse. Suppression de la poche ventrale.

Tissus: sweat bio,  valeur sûre chez Lebenskleidung déjà utilisé et

Pour une année qui déménage!

Bonne année 2019 à tous!

Avant de reprendre l’exposé des différentes créations qui naissent dans mon petit atelier, un peu de blabla que m’a inspiré la situation photographiée ci-dessous.

On m’a souvent demandé comment je fais pour coudre autant avec un bébé.

Bon déjà, étant en congé parental, j’ai du temps. Enfin, plus que si je travaillais on va dire. Sans minimiser le moins du monde le travail qu’implique avoir un enfant en bas âge évidemment tout en s’occupant accessoirement de ma grande et du reste.

Je n’ai pas de remède miracle et ce n’est pas toujours facile car je ne peux pas encore coudre pendant ses siestes (si tant est qu’il en fasse) car mes machines sont dans la même pièce. Donc j’improvise et je fais en sorte de coudre pendant qu’il joue autour de moi. Ouaip.

Il faut une bonne dose d’obstination (SI, je coudrai quoi qu’il arrive!), pas trop d’angoisse (quand il slalome entre mes jambes et dangereusement proche des pédales de machines notament) et une pincée de lâcher prise. Bon, ca me fait un peu mal au coeur quand il profite d’un moment de concentration pour jeter tous mes patrons par terre, mais je prends sur moi.

Exemple de lâcher prise

En passant, je me rends compte que cette photo permets en mise en situation d’une tenue que j’aime beaucoup faire porter à mon mini Le sarouel vu ici. et la brassière cache coeur vue ici. Des classiques que j’adore.

Pour finir, en général et comme je ne peux malheureusement pas coudre des heures à la suite, je commence comme je peux un ou plusieurs projets et j’avance l’un d’eux suivant le temps que je pense avoir et l’étape de couture à laquelle je me trouve. J’essaye comme ca d’éviter de rester bloquée sur un unique projet qui demande du temps que je n’ai pas et je continue un autre projet qui peut avancer plus vite.

Et vous vous faites comment?

Des petits cadeaux

Pour continuer sur les petites choses faites main à offrir, le classique: Un peu de lavande, des jolis tissus et le tour est joué!

 

J’en profite pour vous souhaiter à tous des très bonnes fêtes de fin d’année et un bon début d’année créative!

Merci pour votre fidélité, vos commentaires et les inspirations partagées!

Chuuuut!

Je suis tombée récemment sur des images de « quiet books » grâce  à cause de Pint*rest. Ce fut ma perte. J’ai eu envie d’en faire un avec des centaines de pages, toutes plus chouettes les unes que les autres. Alors je m’y suis mise.

Bon j’ai bien aimé mais force est de constater que je me suis arrêtée bien plus tôt que prévu. Aheum.

Le voilà quand même!

Patron: Improvisation totale. J’ai choisi de faire des pages carrées de 15cm, marges de 1cm inclues.

Tissus: Restes en tout genre de mon stock

Difficultée rencontrée: rien de particulier, comme je sais que ce n’est pas ma spécialité, j’ai fait un gros effort sur la précision (merci l’expérience gagnée grâce  au cube de préhension et au Sacôtin) et j’ai entoilé toutes les pages pour un résultat assez stable. Je ne regrette rien.

Je cherche encore l’anneau en metal idéal pour le relier, pour le moment je fais de la récup’ et j’utilise une fermeture à poussoir trouvée dans mes bidouilles.

Enfin!

J’ai cherché très longtemps LE modèle qui me plairait et qui aurait toutes les fonctions nécessaires. Je n’allais pas remplacer mon porte-monnaie de 20 ans si facilement.

Oui j’ai le même porte-monnaie depuis 20 ans. Je l’aime toujours qui plus est MAIS, il faut bien dire qu’il se déchire par endroit, que je l’ai déjà recousu tant bien que mal dans les coins et qu’il a même un coin brûlé donc ce n’est pas du luxe de s’en offrir un autre.

Alors voilà je m’y suis mise après avoir trouvé le patron que je trouvais optimal

J’ai donc enfin réussi un de mes petits challenges de l’année, juste à temps.

Patron: Sacôtin – complice
Tissu: Twill olive de Tissus.net, restes de mon Quart Coat
Coton triangles de Mondial Tissus

Le patron est très clair et structuré, simple à comprendre. Il y a beaucoup de pièces et il faut être un minimum minutieux mais c’est vraiment jouable.

Si c’était à refaire je ferais mes surpiqûres en blanc. Je ne sais pas exactement ce qui m’a pris de les faire en noir, mais bon…

Ah, et je n’ai même pas essayé de surpiquer tout le tour une fois terminé parce que je sentais bien la catastrophe pointer et je le trouve très bien comme il est!

…et comme je me lassais de ma pochette à stylos, j’en ai fait une assortie

Continuons…

Sur la lancée d’utiliser enfin les patrons qui attendaient depuis trop longtemps sur l’étagère…

Voici la robe Lila, avec un petit air improvisé Mexicain.

 

Patron: Robe Lila – Ikatee taille 8 ans pour ma grande de 124cm

Tissu: Double gaze moutarde, cactus et ruban Mondial tissus

Modifications: J’ai modifié les poignets et supprimé le frou frou du devant car ma grande n’aimait pas (et moi non plus).

Difficulté rencontrée: Rien de particulier, la pose du ruban était minutieuse mais faisable. Je n’avais encore jamais utilisé cette technique pour le plastron du coup c’était intéressant.

J’adore cette robe qui va vraiment bien à ma grande, même si je regrette ne pas l’avoir (encore en photo portée). L’ajout du cactus a été une improvisation totale. Ma grande avait absolument voulu quelques applications lors de notre virée achat de tissus, du coup Nous en avons quelques unes en stock. Après avoir posé le ruban j’ai pensé que cette robe avait un petit côté mexicain, du coup, pour faire en plein dans le cliché on a ajouté un cactus. Ma grande était ravie.

J’ai déjà envie d’en faire d’autres versions!

Sakura

J’ai acheté ce patron il y a un an au moins en ayant craqué sur cette marque qui propose non seulement de très beaux patrons mais aussi de très beaux tissus. Après avoir beaucoup tergiversé avec ma grande en essayant d’imposer de suggérer mes goûts tout en prenant en compte les siens, ce qui n’est pas facile, nous en sommes arrivées à ce résultat qui nous plait à toutes les deux. Ouf.

Patron: Sakura, Ikatee version blouse, Taille 8 ans pour ma grande d’environ 1m22
Tissu: Double gaze bleue de Mondial Tissus et passepoil argent de je ne sais plus où.
Difficulté rencontrée: Rien de particulier, c’est un patron simple mais beau et original quand même, j’adore.
Modification: Aucune

J’ai plusieurs patrons Ikatee qui attendent patiemment sur mon étagère depuis un éternité et je les regarde avec envie et plein d’idées depuis longtemps. Le prochain sera sûrement une robe Lila étant donné qu’on a déjà tenu conférence avec la grande pour se mettre d’accord sur le matériel utilisé et la version du modèle à réaliser. J’ai hâte!