Avant goût d’été

J’ai acheté le livre « Couture Facile pour fillettes coquettes » un peu sur une impulsion et malgré les modèles pas si différents de ceux des livres que j’ai déjà. Au départ il n’a pas enthousiasmé ma grande autant que moi. J’ai patienté et je lui ai remontré quelques mois plus tard en lui demandant de me dire quels modèles lui plaisait. Plusieurs ont trouvé grâce à ces yeux. Youpi!

J’ai choisi de faire le premier, une tunique toute simple nommée « blouse sans manche » et de sortir enfin ce beau tissu sur lequel j’avais flashé il y a une éternité (en 2012 après vérification, c’est pour dire!

Patron: Blouse sans manche  tiré de « Couture Facile pour fillettes coquettes » Taille 130 pour une grande de 122cm

Tissu: Tissu: « Children at play – on parade » de Michael Miller.

Modification: les modèles japonais taillant souvent petit, j’ai décidé de rajouter une bande de vichy jaune pour le ralonger et qu’il soit metable sans être une brassière…J’ai rudement bien fait même si je regrette un peu ne m’être souvenue plus tôt de ce probleme de taille.

Difficulté: rien de particulier

Tunique croisée dans le dos – recidive

Cet automne, j’ai fait un tour à Mondial Tissus avec ma grande. Je lui ai dit qu’elle pouvait choisir le tissu qu’elle voulait à condition que ce soit du coton, enfin surtout pas de plastique quoi. Au bout de quelques unes de ses propositions qui me faisaient toutes plus mal aux yeux les unes que les autres, on s’est mise d’accord sur ce tissu que je n’aurais probablement pas acheté toute seule mais chose promise…

Patron: J’en ai profité pour ressortir un de mes livres favoris, non sans une larme à l’oeil car ma grande atteint bientôt la taille limite pour ces jolis patrons. J’ai choisi le modèle que j’avais déjà fait et adoré -cf ici– la tunique E nouée dans le dos des Jolies Tenues pour petites filles coquettes, taille 130.

En écrivant ce billet je me rends compte que j’aurais drôlement du relire mon ancien billet avant de coudre pour me rappeller que ce modèle taille très court…Il aurait vraiment mérité d’être rallongé, à mon goût de bien 5 ou 10cm pour qu’il soit mettable un moment. Comme j’ai cousu une fois de plus hors saison, il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour qu’elle ne prenne pas trop de centimètre avant l’été…

Pantalon Sina

J’ai ressorti un de mes classiques, unisexe et déclinable à l’infini. Le dernier que j’avais cousu était celui-ci, il était temps d’en recoudre un, le premier pour mon mini.

Patron: Pantalon Sina

Tissus: Jean des coupons de Saint Pierre et jersey bio Elvelyckan Design Fabric pour les poches. Bord côte Rascol

Difficulté rencontrée: Rien de particulier. J’ai retracé un peu les poches c’est tout.

Marinière Ottobre

Je suis tombée par hasard sur ce tissu que je trouve magnifique. J’ai failli m’en faire un T-shirt mais l’appel de la couture pour petit a été plus fort (et j’ai déjà deux t-shirt rayés donc bon.) Un classique simple, intemporel que j’adore avec juste la petite touche apportée par ce tissu original.

Patron: T-shirt N°12, manches 3/4, taille 80 du Ottobre été 3/2011. Autres versions qui ne nous rajeunissent pas et

Tissu: Jersey rayé que j’adore, Lebenskleidung

Modification: Manches rallongées

Difficulté: Rien de particulier

Basile Nième du nom

J’ai ressorti un des mes patrons fétiches. Il dormait depuis trop longtemps sur mes étagères, j’ai nommé celui de la salopette Basile!

Je l’ai cousu un bon nombre de fois pour ma mini devenue grande et pour d’autres enfants, mes préférées étant celle-ci et celle-ci. Voici la première pour mon mini. Simple. Efficace. J’aime toujours autant

Patron: Basile, Citronille taille 12/18mois

Tissus: Jean des Coupons Saint Pierre, Coton triangles de Mondial Tissus et boutons en metal chiné sur un marché aux puces.

Modifications: Comme mes précédentes versions, simplifiée au possible: Plus aucune patte de boutonnage

Difficulté: Rien de particulier. Modèle simple et très accessible pour débutante dans cette version simplifiée. Idéal pour commencer à coudre pour bébé

Pinterest Fail, ou presque

J’ai longtemps hésité à acheter un patron de sarouel, alors que je pourrais probablement en dessiner un toute seule comme une grande, mais bon. Finalement, j’ai trouvé ce modéle gratuit sur le net et je me suis lancée. Il est sympa vous me diriez, enfin je me disais, mais j’ai un peu tapé à côté  niveau taille malheureusement. J’ai choisi la taille 12 mois et j’ai laissé 1cm de marge de couture mais les chevilles sont trop étroites….et le pantalon est presque juste. Bon on peut le mettre mais c’est un peu galère, la dernière chose que je souhaite pour habiller le mini, ce qui n’est déjà pas une mince affaire à la base.

 

Patron: gratuit trouvé ici

Tissu: Jean des Coupons Saint Pierre

Une couture un peu pour rien quoi. Bon, je remets à plus tard, je partirai sur du 2 ans, ca devrait aller. Ou alors j’en profite pour me mettre enfin à dessiner mon sarouel parfait!

Le début de la suite

J’étais vraiment tenté de titrer avec le jeu de mot « le début de la sweat » mais j’ai eu peur du flop.heum.

Bref. J’ai tellement aimé mes minis sweats (encore et toujours portés) que j’ai voulu rempilé et prendre de l’avance pour les mois à venir!

Patron: Ottobre Eté 03/2018 Strawberry Icecream, t.80

Modification: Comme les deux premiers je n’ai pas mis d’elastique à la base, j’ai un peu modifié la base du dos et fait un ourlet simple à la recouvreuse. Suppression de la poche ventrale.

Tissus: sweat bio,  valeur sûre chez Lebenskleidung déjà utilisé et

Pour une année qui déménage!

Bonne année 2019 à tous!

Avant de reprendre l’exposé des différentes créations qui naissent dans mon petit atelier, un peu de blabla que m’a inspiré la situation photographiée ci-dessous.

On m’a souvent demandé comment je fais pour coudre autant avec un bébé.

Bon déjà, étant en congé parental, j’ai du temps. Enfin, plus que si je travaillais on va dire. Sans minimiser le moins du monde le travail qu’implique avoir un enfant en bas âge évidemment tout en s’occupant accessoirement de ma grande et du reste.

Je n’ai pas de remède miracle et ce n’est pas toujours facile car je ne peux pas encore coudre pendant ses siestes (si tant est qu’il en fasse) car mes machines sont dans la même pièce. Donc j’improvise et je fais en sorte de coudre pendant qu’il joue autour de moi. Ouaip.

Il faut une bonne dose d’obstination (SI, je coudrai quoi qu’il arrive!), pas trop d’angoisse (quand il slalome entre mes jambes et dangereusement proche des pédales de machines notament) et une pincée de lâcher prise. Bon, ca me fait un peu mal au coeur quand il profite d’un moment de concentration pour jeter tous mes patrons par terre, mais je prends sur moi.

Exemple de lâcher prise

En passant, je me rends compte que cette photo permets en mise en situation d’une tenue que j’aime beaucoup faire porter à mon mini Le sarouel vu ici. et la brassière cache coeur vue ici. Des classiques que j’adore.

Pour finir, en général et comme je ne peux malheureusement pas coudre des heures à la suite, je commence comme je peux un ou plusieurs projets et j’avance l’un d’eux suivant le temps que je pense avoir et l’étape de couture à laquelle je me trouve. J’essaye comme ca d’éviter de rester bloquée sur un unique projet qui demande du temps que je n’ai pas et je continue un autre projet qui peut avancer plus vite.

Et vous vous faites comment?

Des petits cadeaux

Pour continuer sur les petites choses faites main à offrir, le classique: Un peu de lavande, des jolis tissus et le tour est joué!

 

J’en profite pour vous souhaiter à tous des très bonnes fêtes de fin d’année et un bon début d’année créative!

Merci pour votre fidélité, vos commentaires et les inspirations partagées!

Chuuuut!

Je suis tombée récemment sur des images de « quiet books » grâce  à cause de Pint*rest. Ce fut ma perte. J’ai eu envie d’en faire un avec des centaines de pages, toutes plus chouettes les unes que les autres. Alors je m’y suis mise.

Bon j’ai bien aimé mais force est de constater que je me suis arrêtée bien plus tôt que prévu. Aheum.

Le voilà quand même!

Patron: Improvisation totale. J’ai choisi de faire des pages carrées de 15cm, marges de 1cm inclues.

Tissus: Restes en tout genre de mon stock

Difficultée rencontrée: rien de particulier, comme je sais que ce n’est pas ma spécialité, j’ai fait un gros effort sur la précision (merci l’expérience gagnée grâce  au cube de préhension et au Sacôtin) et j’ai entoilé toutes les pages pour un résultat assez stable. Je ne regrette rien.

Je cherche encore l’anneau en metal idéal pour le relier, pour le moment je fais de la récup’ et j’utilise une fermeture à poussoir trouvée dans mes bidouilles.